9ème jour – le 15 mai – A la godasse joyeuse!

Sur le chemin, 11h30, grand ciel bleu et soleil.

Deux pèlerins en panne, Geneviève et Alain. « Pneu éclaté », pour Geneviève. La chaussure n’a pas suivi la semelle, ou la semelle n’a pas suivi la chaussure. Le sourire goguenard de la godasse. Une réparation de fortune, et les voilà en bord de route tentant de trouver le numéro de téléphone d’une compagnie de taxi. Je leur conseille d’essayer le stop en attendant d’atteindre les premiers secours. Heureusement, cela se passe dans la bonne humeur. Un beau souvenir de leur départ.

Ce n’est pas la première fois que je rencontre l’un ou l’autre en panne de chaussures sur le chemin. Pourtant, elles sont essentielles. 2 millions 400 mille pas, c’est ce que fera le pèlerin du Puy-en-Velay à Santiago, sur les 1520 km de sentiers.

Je viens de quitter Agnès, Gisèle, Nelly, Jean-Pierre, en route pour Conques.

Nous nous étions rencontrés par hasard l’avant-veille. Je les avais pris en photo, le souvenir de leur départ. Inquiets de ne pouvoir arriver au bout, c’est la première fois qu’ils marchent avec des sacs à dos, je leur ai conseillé de répartir le surpoids dans un sac à faire transporter par la Malle postale. Ce qu’ils firent.

Rendez-vous est pris pour ce lundi matin. Je les accompagne sur leurs premiers pas. Il fait magnifique. Malgré la douce fraîcheur du matin, nous adoptons la tenue d’été, la première fois pour moi depuis 9 jours.

A l’arrivée à La Roche, ce joli hameau de belles bâtisses en pierre, je les laisse poursuivre leur route. Ils sont enchantés des conseils et des exercices que je leur ai proposés. C’est bien agréable de recevoir des remerciements et des félicitations. Du lien, du sens, tout ce que notre société tente de retrouver.

Belle route à vous!