Notre réponse par un stage nature

Notre proposition de stage nature travaille à la fois sur la relation avec la nature, avec soi et avec les autres. Ne pas rester seul face à la souffrance, se re-connecter à ses valeurs par le contact avec la nature ressourçante et relier le corps au mental.

Peut-être avez-vous besoin simplement de vous reposer, de prendre un moment pour vous, rien que pour vous, pour faire le point, pour faire un petit pas, même minime soit-il, de respirer en pleine nature?

Si vous êtes en burn-out profond de stade 3 à stade 2, ce ne sont pas 3 jours qui vous remettrons sur pied. Ce stage nature contribuera à reprendre contact avec vous-même, à ré-apprivoiser la relation à l’autre, à trouver de la bienveillance aussi pour vous.

La relation à soi, à son corps

La marche lente en silence dans la nature : re-connexion au corps, prise en compte de sa fatigue, accueil et apprivoisement du silence, activation du corps, respiration, connexion avec la stabilité de la nature, activation du système nerveux sympathique et mise en mouvement,  création de l’impression de faim grâce à la dépense physique, fatigue physique naturelle

La marche afghane : prise de conscience de sa respiration, prise de conscience que le pas peut s’adapter à la respiration, obligation dans un premier temps de ralentir, ramener la confiance dans la capacité à surmonter un effort comme une montée, diriger le mental vers le ressenti du corps (reconnexion mental-corps)

Méditations courtes (3′ à 5′) guidées de pleine conscience : premiers contacts avec la méditation de pleine présence, stabilisation du mental, prise de conscience de son ressenti, de sa respiration, de son corps, des sons, des paysages, des éléments de la nature

Mouvements de pleine conscience et gymnastique douce : prise de conscience des parties du corps, des tensions corporelles et de la détente encore possible, apport d’énergie physique au lever, relaxation

Qualité des repas: ré-équilibre d’une alimentation saine de préférence végétarienne riche en légumes, fruits, petits déjeuners copieux, abstinence d’alcool, prise de 3 repas minimum par jour, plaisir du goût

Espace de repos et de détente : pendant les plages de calme et de repos, recentrage  sur soi, retour au calme, au sommeil

La relation à son environnement

Marches, méditation en plein air : contact avec la nature, avec les arbres, le sol, enracinement, équilibre, le mouvement de la nature (vent, eau)

Animations dans la nature basées sur les sens : la reconnexion du corps à son environnement par les sens isolés un  à un: vision, sons, toucher, goût, l’odorat. convivialité, écoute des autres et confiance en sa perception

Marche nocturne : rupture avec le quotidien, apprivoisement de l’obscurité, confiance, redécouverte de la nature, des sons, des odeurs

La relation à l’autre et socialisation

Le groupe : rencontre des autres participants, cadre de sécurité défini dès l’accueil, prise de conscience de l’appui des autres, que ce que l’on vit n’est pas unique, apprentissage de la bienveillance  du groupe, cadre chaleureux

Animations de rencontre des autres : sortie de sa zone de confort pour la rencontre de l’autre par de courtes séquences

Animations sur la gestion des émotions : prise de conscience de ses émotions, acceptation de son état, accueil des émotions des autres, apprivoisement et prise de distance

Chants, textes et musiques : convivialité, réflexion, redécouverte de plaisirs de l’enfance

Liberté de participation : espace de choix de ce qui est bon pour la personne, écoute de ses limites

La préparation des repas dont les ingrédients d’un plat est apporté par la personne: don de soi et partage de ce que j’aime, convivialité, partage d’expérience autour du goût, plaisir de partager le repas

Lieu d’hébergement: cadre authentique proche de la nature, et/ou aussi dans une ambiance de village, acceptation de l’autre en logeant à plusieurs par chambre (parfois possibilité d’avoir une chambre par personne)